Logo Gram

écouter

Direct

Podcasts

Découvrir

Qui sommes-nous ?

Programmes

Évènements

Vidéos

S’informer

Actualités

People

Suivez-nous sur :

Gbi de Fer: « Le Mali,le Burkina et le Niger quittent la CEDEAO,c’est totalement du populisme de leurs différents chefs »

par | 9 Fév 2024 | A la une, Actu Life RADIO

 En début de semaine, les régimes militaires au pouvoir au Burkina Faso, au Mali et au Niger ont officiellement annoncé qu’ils quittent la CEDEAO (Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest).

Une décision choc qui continue de susciter beaucoup de réactions et de supputations sur le continent, plus particulièrement dans la zone Ouest Africaine.

Si cette décision est saluée par certains Africains qui la trouve salutaire et courageuse de la part de ces trois chefs à la tête du Mali, le Burkina et le Niger, ce n’est pas la cas pour bon nombre d’observateurs avisés. Qui balaient du revers de la main, la positon des différentes juntes qui gouvernent ces pays du Sahel.

Connu pour son franc-parler, le chroniqueur et critique ivoirien, Kouya Gnépa dit Gbi de Fer a tenu à se prononcer sur cette annonce fracassante des autorités Maliennes, Burkinabés et Nigérianes: « Ce que ces 3 Chefs d’Etats font en ce moment n’est rien d’autre que du populisme », fustige Gbi de Fer qui ajoute: « Il faut qu’ils arrêtent. Qu’ils arrêtent de vouloir absolument gouverner par la rue. Est-ce qu’ils ont pris un peu conscience des conséquences graves que leur décision pourrait engendrer pour leurs pays respectifs. Voilà des gens qui prennent des décisions suicidaires qui vont malheureusement engendrer la paupérisation de leurs populations. C’est clair qu’ils contribuent inéluctablement à la paupérisation de leurs populations par des comportements totalement populistes », s’indigne Général Gbi, qui ne démord pas: « Qu’ils cherchent à travailler dans l’intérêt de leur peuple. Parce que ce n’est pas du tout une bonne idée. Ils font ça pour vouloir arranguer les foules et sortir le fameux argument de « Nationaliste » ou encore de « Panafricain ». Et chers messieurs, cela ne va point nourrir le peuple Malien, Burkinabé encore moins le peuple Nigérien. L’Afrique est fatiguée de ces comportements populistes », martèle l’acteur et homme de théâtre ivoirien, Kouya Gnépa, plus connu sous le sobriquet de Gbi de Fer.

Par Enzo

enzo07058354@yahoo.fr 

Partager cet article

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.