Logo Gram

écouter

Direct

Podcasts

Découvrir

Qui sommes-nous ?

Programmes

Évènements

Vidéos

S’informer

Actualités

People

Suivez-nous sur :

7e édition des REMA à Ouaga et Bobo Dioulasso: Depuis Abidjan, l’initiateur Alif Naaba livre tous les détails

par | 22 Avr 2024 | A la une, Actu Life RADIO

On s’active pour les REMA 2024. C’est officiel, les prochaines dates des REMA sont désormais connues. Les Rencontres Musicales Africaines: REMA, édition 2024, se tiendront 10 jours durant, du 17 au 26 octobre prochain au pays des hommes intègres, au Burkina Faso. Respectivement donc du 17 au 19 Octobre Ouaga et du 25 au 26 Octobre à Bobo Dioulasso, « Cette année on a voulu faire un clin d’œil à Bobo Dioulasso, parce que c’est une ville très créative avec des artistes incroyablement talentueux. Mais malheureusement ces artistes-là ne profitent pas de toutes ces expériences de tous ces partages que nous avons donc à Ouaga. On s’est dit au REMA qu’il fallait aller là-bas, rencontrer tous ces artistes qui sont aussi au cœur de la création dans la sous-région, leur apprendre et leur donner les outils pour qu’au-delà de leur création, ils puissent également développer leur travail. On a trouvé que Bobo, c’est le sanctuaire même de la création dans notre pays, et qu’on ne pouvait pas faire les REMA sans quand même faire un clin d’œil à cette ville », nous a confié le promoteur de l’évènement, Alif Naaba qui fait savoir que cette édition 2024 des REMA enregistrera une bonne brochette d’innovations, avec une trentaine d’artistes au programme.

Cette année, le thème retenu est: « L’AFRO-DIGITAL CREATIF ET ECONOMIE EN EMERGENCE », « Le choix de ce thème, parce qu’on voudrait donc appuyer le fait qu’aujourd’hui l’Afrique doit repenser sa créativité avec le Digital, repenser pour avoir une créativité propre à elle avec ses valeurs. Et puis, repenser aussi son économie de la musique par le Digital. Repenser donc tout ça. On a notre modèle à nous et ce modèle là on doit discuter de ces questions-là qui existent déjà, mais on doit en discuter pour rendre cela populaire », a expliqué le patron des REMA, l’artiste musicien Burkinabé, Alif Naaba.

10 Jours durant en effet, ces Rencontres musicales Africaines vont être agrémentées par alléchant programme avec au menu: Table ronde, conférences, showcases, partages d’expériences,«Les REMA c’est l’un des marchés les plus importants en Afrique de l’ouest, et aujourd’hui voir les professionnels de l’industrie musicale mis en réseau grâce à ce festival, va booster notre métier sur le continent », a indiqué Didier Awadi, artiste chanteur sénégalais. 

«Nous avons développé une application mobile pour aider les jeunes à s’investir et travailler à la numérisation de la musique. Ils auront donc l’occasion d’être formé sur le parcours des différents métiers qui gravitent autour de la musique », a renchéri Alain Bidjeck, Fondateur du Moca festival.

Avant ce grand ce grand rendez-vous attendu au pays des Etalons, le vendredi 19 Avril dernier à l’hôtel Pullman Abidjan-Plateau, les Professionnels de l’industrie musicales se sont retrouvés pour discuter et échanger autour de leur chose commune, à travers un Networking enrichissant.

A l’occasion, l’initiateur du projet et Directeur Artistique de l’événement, l’artiste musicien Burkinabé, Alif Naaba a déballé les grandes articulations de la 7e édition des REMA.

Considérés en effet comme l’un des rendez-vous les plus importants des professionnels du secteur musical en Afrique de l’Ouest, les REMA rassemblent les artistes, promoteurs de musique, directeurs de festivals, experts des médias producteurs, propriétaires de maisons de Disques, représentants de sociétés de Distribution, pour échanger des idées sur l’industrie musicale Africaine.

A quelques mois de la tenue de cet important rendez-vous culturel, l’initiateur de l’événement, Alif Naaba a tenu à lancer ce message: « Nous attendons que l’Afrique se déplace à Ouaga du 17 au 19 Octobre pour célébrer la musique, pour partager les outils actuels et permettre aux acteurs dans leur travail de connaitre un bon qualitatif. Et aux mélomanes de connaitre d’autres musiques, de rencontrer d’autres artistes, connaitre mieux notre monde. Je lance donc un appel à tous les acteurs, je les invite à Ouaga à nous rejoindre pour qu’on célèbre ensemble ce moment important pour notre musique ».

Par Enzo

enzo07058354@yahoo.fr

Partager cet article

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.