Logo Gram

écouter

Direct

Podcasts

Découvrir

Qui sommes-nous ?

Programmes

Évènements

Vidéos

S’informer

Actualités

People

Suivez-nous sur :

Paris-Abidjan: Baîni, le tueur d’ambiance Franco-Malien est dans la place avec « Bozana »

par | 23 Mai 2023 | Actu Life RADIO

Baîni, le tueur d’ambiance est depuis quelques jours à Babi, avec dans ses valises, un bijou sonore baptisé: « Bonzana ». Fils de musiciens, le jeune chanteur Franco-Malien est sur les bords de la lagune Ebrié, ou il compte faire fort avec son nouvel opus de sortie.

Mohamed Bandougou, alias Baîni , le chanteur venu de Paris veut aller loin. Et pour ce faire, il a choisi Babi, carrefour de la musique africaine pour donner un coup de fouet à sa jeune carrière. Avec son style musical qu’il a intitulé: « Afro-péen », qui n’est autre qu’un savant mélange de musique Africaine à la sauce Européenne,« Je rap en Français et sur la rythmique coupé décalé », dit Baîni, qui promet de frapper fort et conquérir le cœur des mélomanes ivoiriens. Avec le concept « Afro-péen », le chanteur venu de Paris assure qu’il entend être le pont entre l’Europe et l’Afrique.

Sa nouvelle galette sonore, dénommée: « Bonzana » (Tueur d’ambiance), vient de sortir, à la date du lundi 22 mai 2023. L’œuvre musicale va être enchaînée par la production d’un clip vidéo, qui sera entièrement réalisé en terre ivoirienne, « La Côte d’Ivoire m’a toujours inspiré, les fondamentaux pour un artiste Africain, il faut partir de la Côte d’Ivoire. Je veux construire ma musique et véritablement gagner l’Afrique musicalement à partir d’Abidjan », lâche l’artiste chanteur Français, qui dit être ouvert à d’éventuelles collaborations musicales.

Il faut dire que le virus de la musique, Baîni l’a dans le sang depuis sa tendre enfance. Lui qui très tôt, adolescent à Bamako, est piqué par la chose musicale. Inspiré par ses deux parents: Sékou Kouyaté (son père) et Niama Tounkara (sa mère), tous deux des chanteurs de renom au pays de soundiata Kéita (Mali), le petit Mohamed devenu Baîni se fait remarquer à l’époque avec sa « fausse guitare » sur les scènes dans la capitale Malienne.

L’enfant prodige veut suivre les traces de ses deux parents. Il est sur la bonne voie, assurément.  A 29 ans, après avoir sorti, « Owé », « Bélébéléba », « Lumière », le jeune entrepreneur chanteur Franco-Malien, Baîni veut se frayer un chemin et se faire adopter musicalement sur le continent et dans l’hexagone.

Par Enzo

 

Partager cet article

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *