Logo Gram

écouter

Direct

Podcasts

Découvrir

Qui sommes-nous ?

Programmes

Évènements

Vidéos

S’informer

Actualités

People

Suivez-nous sur :

Affaire institutrice assassinée: Un enseignant à Man fait des révélations troublantes

par | 29 Nov 2023 | A la une, Actu Life RADIO

L’affaire relative à l’assassinat de l’institutrice, Mme Kéké Loyotto Christelle Flavie et de son enfant de 7 ans, Samuel, dans la localité de Gbatongouin, fait grand bruit depuis quelques jours. Le fugitif, un certain Goré Bi André, lui même instituteur, qui était en cavale jusque-là, a été finalement appréhendé ce mercredi 29 Novembre à Abidjan, précisément au quartier Belleville d’Abobo. Il serait en ce moment aux mains de la Police, au Commissariat du 34e Arrondissement d’Abobo Baoulé.

Un peu plus tôt, sur LIFE RADIO, notamment à la MATINALE INFO: « KOKORIKO » du mercredi 29 Novembre, Julien Mambo, enseignant à Man et par ailleurs animateur au sein de la Radio locale, s’est exprimé sur ce crime odieux de la Directrice de‘EPP Gontongouin 2, à 9 Km de Man.

Joint au téléphone par la Team du « KOKORIKO », L’enseignant des 18 Montagnes raconte cette journée noire du Dimanche 19 Novembre dans la localité de Gontongouin: « Après le salut au drapeau à l’école, EPP Gontongouin 2, tôt le matin du 20 Novembre, informés, les autorités policières se sont rendus sur les lieux ou deux corps sans vie avaient été constatés…Suite aux manifestations des Enseignants du Département, Le Préfet s’est interrogé, il a dit ceci: « Comment une institutrice habitant dans une cité des Enseignants ait pu subir ce sort sans qu’il y ait un secours », a rapporté l’Enseignant qui fait cette confidence: « Le même lundi, l’assassin Goré Bi avait quitté Gontongouin pour se rendre à Man, ou il était allé cherché une permission. Son chef lui a dit que c’était trop tôt, et ce dernier est parti ou il voulait partir » apprend Julien Mambo de Man, qui poursuit son récit: « Ce lundi 20 Novembre, la police anti-drogue a confié avoir tracé le présumé assassin dans un fumoir non loin du cimetière central de la ville de Man. Après, l’individu aurait pris ses jambes à son cou avec sa complice de copine, originaire de Duékoué », explique l’Enseignant-Journaliste de l’Ouest du Pays.

Julien Mambo révèle à LIFE RADIO que l’assassin aurait commis son acte macabre avec la complicité de sa concubine issue de Duékoué: « Quand l’institutrice a été assassinée, son fils de 7 ans jouait en ce moment dans la cour. Et c’est la copine du tueur qui est allée dire au petit du nom de Samy que sa maman le demande.. C’est ainsi que l’enfant a été à son tour tué. Et les deux individus, l’assassin et sa copine ont pris la fuite« , a relaté l’Enseignant Manois,Julien Mambo,  sur LIFE RADIO, à la matinale Info « KOKORIKO »,

Par Enzo Dia

  

 

 

Partager cet article

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.