Logo Gram

écouter

Direct

Podcasts

Découvrir

Qui sommes-nous ?

Programmes

Évènements

Vidéos

S’informer

Actualités

People

Suivez-nous sur :

Céline Koné(Sophrologue): “Les principales causes des cas de suicides en Côte d’Ivoire »

par | 23 Jan 2023 | A la une, Actu Life RADIO

Sur la problématique lancinante des cas de suicide en Côte d’Ivoire, la spécialiste en Sophrologie, Mme Céline Koné en donne les principales raisons.

Face aux cas de suicides de plus en plus récurrents en Côte d’Ivoire, la Sophrologue Ivoirienne, Mme Céline Koné a été conviée sur les antennes de Life Radio, notamment à la matinale, “Life Matin” pour évoquer ce fléau qui se pose avec acuité dans notre société.

Selon l’experte ivoirienne en Sophrologie,(science de l’esprit harmonieux, permettant de retrouver un état de bien-être au quotidien et d’améliorer sa condition…), le suicide est un véritable problème de santé publique. A en croire en effet, Mme Céline Koné, la Côte d’Ivoire a le 3e taux le plus élevé en Afrique en matière de suicide, avec 23 cas par an.

Dans son argumentaire, la spécialiste des questions de Sophrologie n’a pas manqué d’indiquer les causes principales des cas de suicides en Côte d’Ivoire.

Aux dire de Celine Koné la dépression serait le premier facteur des cas de suicide de nos jours.

S’appuyant sur une étude du Sociologue ivoirien, Marc N, l’invitée a énuméré les principales causes des suicides récurrents sous nos cieux: “la première cause est la désintégration de la cellule familiale, ce, au gré des décennies de crise socio-politique que le pays a connu. Les diverses crises, (crises sociales, économiques, politiques) que la Côte d’Ivoire a connu depuis plus de 25 ans, ont eu un impact sur le vécu quotidien de l’ivoirien. Ce sont des situations traumatiques qui n’ont pas été gérées et qui ont fait le foyer de nids de ce mal être. A côté de cela, on compte les échecs scolaires, les chagrins d’amour, la solitude”, a justifié la Sophrologue ivoirienne.

Par Enzo

 

Partager cet article

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *