Logo Gram

écouter

Direct

Podcasts

Découvrir

Qui sommes-nous ?

Programmes

Évènements

Vidéos

S’informer

Actualités

People

Suivez-nous sur :

Affaire boycott Artistes Maliens: Gbi de Fer prend position et dit ses 4 vérités

par | 8 Sep 2022 | A la une, Actu Life RADIO

S’invitant dans la polémique du boycott des artisters maliens sur le sol ivoirien, le critique et humoriste Gbi de Fer dit ses 4 vérités.

Devant la crise qui prévaut en ce moment entre le Mali et la Côte d’Ivoire, relativement à la situation des 49 Soldats Ivoiriens détenus à Bamako, certaines populations en Côte d’Ivoire, ont entrepris de boycotter les artistes maliens en terre ivoirienne, notamment leur spectacle sur le sol ivoirien. Une idée que ne partage pas véritablement certains acteurs du monde de la culture en Côte d’Ivoire.

Connu pour ne pas avoir sa langue dans la poche, le chroniqueur et homme de homme de théâtre ivoirien, Gbi de Fer, s’invite au débat et dit ses 4 vérités sur cette polémique: “Ecoutez, la Côte d’ivoire est un pays sérieux, un pays phare de la sous-région, il y a des attitudes qu’il faut éviter pour notre image. Les “m’as-tu-vu” qui sont sur les réseaux sociaux qui appellent au boycott des artistes Maliens, qu’ils arrêtent ça”, martèle Kouya Gnépa, dit Gbi de Fer, qui dénonce: “On ne boycotte pas les moutons et bœufs venant du Mali, pourquoi boycotter leurs artistes. Que ces personnes ne comptent pas sur les artistes ivoiriens que nous sommes pour faire partie de ce boycott, parce ce que c’est une mauvaise idée et ce n’est pas du tout la solution”.

Et Gbi de Fer de laisser entendre: « Les artistes sont des créateurs qui n’ont pas de frontière. Les artistes Maliens peuvent venir jouer en Côte comme chaque fois qu’ils en ont envie. Ce n’est pas un problème politique, une incompréhension entre deux Etats frères qui va causer des brouilles entre nous. Nous, artistes, devons plutôt unir nos voix pour interpeller les politiques”, conclut le Chef du Djely Théâtre d’Abidjan. 

Par Enzo

Partager cet article

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.