Logo Gram

écouter

Direct

Podcasts

Découvrir

Qui sommes-nous ?

Programmes

Évènements

Vidéos

S’informer

Actualités

People

Suivez-nous sur :

“ORDRE DES MÉDECINS »/Dr Saraka : « Beaucoup de médecins en CI exercent dans l’illégalité »

par | 18 Août 2022 | A la une, Actu Life RADIO

Reçu à l’émission LIFE MATIN, Dr Saraka Patrice de « l’Ordre des Médecins de Côte d’Ivoire », s’exprimant sur la crise qui mine leur corporation, révèle en outre certaines réalités dans l’univers de la Médecine en Côte d’Ivoire.

Une crise prévaut depuis quelque temps au sein de “l’ORDRE NATIONAL DES MEDECINS de COTE D’IVOIRE ». Regroupant en effet les médecins de Côte d’Ivoire, « l’Ordre des Médecins » œuvre au bien être, à la crédibilité et l’honorabilité des médecins. Mais aussi à la satisfaction des patients.

Estimant qu’il y a de plus en plus un “fossé” entre le Conseil de l’Ordre des Médecins, et les Médecins ivoiriens, Dr Saraka Patrice, à la tête de la liste “Renouveau et Proximité”, entend dans le futur présider aux destinées de leur corporation.

Invité à LIFE MATIN, le Médecin ivoirien lève un coin de voile sur certaines réalités qui gangrènent le secteur des médecins en Côte d’Ivoire: “Aujourd’hui tu te rends dans une structure de santé, au privée, on ne maîtrise pas les effectifs. Tous ceux qui portent une robe blanche se font appeler: « Médecin ». Est-ce que cela est de nature à crédibiliser la corporation. Il faut assainir tout ça. Beaucoup se servent de l’hôpital, alors que nous devons servir à l’hôpital”, souligne celui qui entend diriger l’Ordre des médecins.

Dr Saraka révèle qu’un flux de médecins en Côte d’Ivoire ne travaillent pas conformément aux normes de leur corporation: “Il y a beaucoup de médecins qui exercent dans l’illégalité…Parce que n’étant pas inscrits au tableau ordinal. Ils ne sont pas à jour de leur cotisation. Normalement pour exercer en Côte d’Ivoire, il faut être inscrit sur le tableau ordinal. Il y a une proportion importante de médecins qui regardent l’Ordre des Médecins de loin, ils n’ont pas les informations nécessaires. Il se trouve que pour diverses raisons, beaucoup de médecins ne sont pas à jour et exercent dans l’illégalité”, fait-il observer, avant de prévenir: “Sil y a une situation de poursuite judiciaire, ils sont dans l’illégalité et beaucoup d’entre eux ne le savent pas”, a martelé le Médecin candidat de la Liste “Renouveau et Proximité”.

Par Enzo    

 

Partager cet article

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.